ZONE COVID-19

Mise à jour 10 mars 2022


Voici quelques prévisions apportées par la santé publique.

Passeport vaccinal

Théoriquement, un commerçant/exploitant/propriétaire pourrait continuer de demander à sa clientèle/usagers de démontrer qu’elle est adéquatement protégée pour accéder à son commerce/lieu/activité. Toutefois, ce faisant, il pourrait potentiellement porter atteinte aux droits et libertés de la personne et il lui reviendrait de déterminer ce risque et d’en assumer les conséquences potentielles (poursuites, etc.). Il s’agirait là d’une décision personnelle (décision d’affaires).

Considérant que le passeport vaccinal sera aboli à compter du 12 mars par l’abrogation du décret ayant mené à sa création et permettant son utilisation en contexte d’urgence sanitaire, le gouvernement ne pourrait en recommander ou même en suggérer son utilisation.

Transport

Pour résumer, à compter du 12 mars :

Mesures proposées au 12 mars

Précision

Transports interurbains, transports scolaires et transports nolisés *

Capacité à 100% sans passeport vaccinal

Avec port du masque de procédure **

Transports adaptés, en commun, taxis, covoiturage, traversiers

Maintien de la mesure actuelle : Pas de limite de capacité établie (aucun passeport vaccinal)

Avec port du couvre-visage ou du masque de procédure **

* Exemples de transports nolisés : navettes, location d’autobus, transport d’équipe sportive, visites guidées, transport touristique, transport nautique touristique, etc.

** Note : le port du masque risque d’évoluer vers une recommandation plutôt qu’une obligation. Restons à l’affût. https://www.msss.gouv.qc.ca/ministere/salle-de-presse/communique-3461/

 
Mise à jour 16 février 2022
 

Suite aux dernières informations disponibles pour la gestion des consignes sanitaires,SPORTSQUÉBEC a mis son site internet à jour.

https://www.sportsquebec.com/informations-covid-19/

Vous y retrouverez les éléments suivants :

Directives spécifiques pour le secteur du loisir et du sport

  • Ministère - mesures en place actuellement - Loisir et sport (incluant les dernières mesures sur le passeport vaccinal en date du 14 février 2022 – important à lire)
  • Ministère - Informations générales - Plan des consignes du 14 février au 14 mars 2022
  • AQLM en collaboration avec SPORTSQUÉBEC - Document Questions/Réponses(mise à jour en date du 16 février 2022 – important à lire et a été validé avec la DSLAP)

Références officielles

  • Ministère - Décrets et arrêtés ministériels en lien avec la pandémie de la COVID-19
  • CNESST - Trousse – COVID-19 : Guide et outils pour travailleurs et bénévoles
 
 
À partir du 14 Février
 
 
 

Message du directeur général

Chers membres,

Nous vous avons envoyé tout récemment le dernier protocole de compétition qui sera effectif jusqu’au 13 février inclusivement.

Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd’hui une séquence d’assouplissements aux mesures sanitaires d’ici le 14 mars prochain.

Ces nouvelles mesures entreront en vigueur graduellement à partir du 14 février prochain. Ce sont d’excellentes nouvelles pour la reprise de la pratique normale des activités de sports et de loisirs pour l'ensemble de la population.

De façon plus spécifique pour le ski alpin;

Dès le 14 février :

Fin des protocoles sanitaires pour les compétitions sportives extérieures

Dès le 28 février :

Levée de la limite de participants lors d’activités de sports et de loisirs

Vous trouverez ci-après le communiqué du premier ministre présentant en détail la séquence d’assouplissements aux mesures sanitaires.

Comme les mesures changeront régulièrement dans les prochaines semaines, il n’y aura plus de production de napperon. Une mise à jour régulière des informations sera trouvée sur le site du gouvernement àhttps://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/mesures-en-vigueur/loisir-et-sport ainsi que dans la section COVID-19 de notre site https://www.skiquebec.qc.ca/contenu-zone .

Nous continuerons à vous tenir à jour sur les divers développements.

Ski Québec alpin vous remercie de votre vigilance et de votre détermination tout au long de cette pandémie qui, nous espérons, prendra fin très bientôt.

Bon ski tout le monde et bonnes courses!

 
 
À partir du 11 Février
 

Veuillez prendre notes des changements apportés à partir du 11 février. Nous vous tiendrons au courant des mises à jour dès que nous les recevrons. Les changements apportés sont en ROUGE.

Un maximum de 1000 spectateurs par site fermé est permis.

Pour les aires délimitées (p.ex. aire d'arrivée) la validation du passeport vaccinal est exigée.

Le port du couvre visage est recommandé mais non obligatoires.

 
 
20 Janvier 2022
 
Voici des précisions sur le plan de relance. Le formulaire de reconnaissance COVID de risque n'est plus obligatoire. De plus, lors de la reconnaissance du parcours, le port d'un couvre visage suffira. Par contre, le port du masque de procédure reste obligatoire dans les espaces intérieurs. 
 
 
 
 
31 décembre 2021

MESSAGE IMPORTANT

Chers membres

Vous trouverez joint le plan de relance (sans le volet compétition et avec le volet compétition) suite aux nouvelles mesures en place depuis 17h le 31 décembre 2021, et le seront jusqu’à nouvel ordre.

 

En bref :

  • Prolongement de la suspension des activités sportives, parascolaires, Sport-études et programme pédagogiques particuliers jusqu’au 17 janvier 2022.
  • Suspension des activités intérieures, à l’exception des activités pratiquées seules ou en dyade, ou avec les occupants d’une même résidence privée ou de ce qui en tient lieu, dans les lieux où les activités ne sont pas suspendues. (Ex. : patinoires, piscine)
  • À l’extérieur : aucun changement aux règles actuelles

La section « compétition » s’ajoutera au plan une fois approuvé par le Santé publique du Québec.

Voici le lien vers le napperon qui détaille l’ensemble des mesures : https://cdn-contenu.quebec.ca/cdn-contenu/education/mesures-loisir-sport-covid.pdf

voici le lien des informations sur l’hébergement : https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/mesures-en-vigueur/rassemblements

-------- 
 
05 novembre 2021
Nous vous prions de porter une attention spéciale au message qui suit de la part du sous-ministre adjoint aux sports; M. Réjean Houle.
Aussi, nous vous prions de lire attentivement la Phase 3 – Retour sur neige au Québec de notre plan de relance

Message de M. Réjean Houle :

À la suite des annonces de mardi dernier, nous sommes heureux de partager un résumé des assouplissements qui s’appliqueront aux loisirs et aux sports dès le 15 novembre prochain. Ce sont de très bonnes nouvelles et le retour à une normalité se dessine.

Activités sportives et récréatives hivernales
Passeport vaccinal requis pour :
- La pratique de sports et loisirs nécessitant l'utilisation d'un remonte-pente (ski alpin, glissade sur tube, etc.)
   o Aucune limite de capacité dans les remonte-pentes
   o Aucune distanciation n’est requise
   o Couvre-visage est obligatoire dans les installations intérieures incluant les télécabines fermées
- Les espaces avec une offre de restauration (salle à manger, cafétéria, etc.) et de bars

Passeport vaccinal non requis pour :
- Les activités sportives et récréatives hivernales extérieures (ski de fond, raquette, patinage, hockey, etc.)
   o Capacité d’accueil permettant le respect de la distanciation de 1 mètre dans la mesure du possible (patinoire, etc.)
   o Couvre-visage obligatoire à l’intérieur (chalet, cabane à patins, etc.)
- Les installations sans offre de restauration ou de bar (refuge, cabane à patins, etc.)

Nombre de participants et de spectateurs
Avec passeport vaccinal :
- Intérieur et extérieur, il n’y a plus de limite de participants ou de spectateurs* par plateau
- Aucune distanciation physique n’est requise
- Couvre-visage est obligatoire en tout temps, sauf lors de la pratique de l’activité physique pour les participants et au moment de boire ou manger pour les spectateurs
* Possibilité d’être debout et de ne pas avoir de place assise ou assignée

Sans passeport vaccinal :
- Activités essentielles uniquement (milieu de l’éducation)
- Activités à accès libre (caractère spontané de l’activité)
Centre de conditionnement physique (gyms)
- Passeport vaccinal requis
- Diminution de la distanciation physique à 1 mètre
- Retrait du registre obligatoire
- Maintien de la distanciation de 2 mètres pour les activités qui génèrent un fort essoufflement lors du retrait du masque (cardiovasculaires)
- Couvre-visage est obligatoire dans les déplacements

De plus, nous vous rappelons que les entraîneurs, officiels et bénévoles ne sont pas assujettis au passeport vaccinal dans l’exercice de leur fonction. Ils doivent toutefois respecter les règles de la CNESST en ce qui a trait aux mesures de protection contre la COVID-19.

Finalement, nous vous rappelons que le site Québec.ca demeure un endroit où une foule d’informations à jour sont disponibles.
https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019
    
 
 
 
16 septembre 2021 - Voici la dernière mise à jour venant du MEES
Au cours des dernières semaines, l’augmentation des cas de COVID-19 a amené le gouvernement du Québec à adopter des outils complémentaires aux mesures sanitaires en place pour lutter contre la pandémie. Le déploiement du passeport vaccinal dans la province depuis le 1er septembre s’inscrit dans ce contexte et vise à limiter la transmission du virus tout en permettant la poursuite des activités essentielles à la vie économique, éducative et sociale de la société québécoise.

Au cours des deux dernières semaines, vous avez pu vous familiariser avec l’application du passeport vaccinal, tout en n’étant pas exposés à des sanctions en cas d’infraction. Cette période d’adaptation est terminée et depuis aujourd’hui, 15 septembre, le décret 1173-2021 prévoit l’application des sanctions pénales prévues à l’article 139 de la Loi sur la santé publique (chapitre S-2.2) pour les infractions aux mesures prévues au décret.

Dans ce contexte, nous souhaitons rappeler les éléments clés entourant le déploiement du passeport de vaccination :

  • Ce dernier vise les personnes âgées de 13 ans et plus.
  • Il doit être exigé par les exploitants ou les responsables des lieux ou des activités suivants :
  • Les exploitants ou les responsables des activités et des lieux visés pour l’application du passeport vaccinal doivent vérifier à l’entrée :
  • le code QR des personnes âgées de 13 ans et plus qui souhaitent accéder à ces lieux et activités à l’aide de l’application VaxiCode Verif;
  • l’identité des personnes à l’aide d’une preuve d’identité émise par un ministère, un organisme public ou un établissement d’enseignement. Cette preuve doit comprendre une photo pour les personnes âgées de 16 à 74 ans inclusivement.
  • Toutes les personnes résidant au Québec qui ne détiendraient pas de code QR, certifié ou reconnu par le gouvernement du Québec, doivent se voir refuser l’accès aux lieux ou la participation aux activités visés par l’usage d’un passeport vaccinal.
  • Les personnes âgées de 13 ans et plus en provenance d’autres provinces ou d’autres pays peuvent présenter une preuve de vaccination officielle rédigée en français ou en anglais, émise par la province ou le pays de résidence, ainsi qu’une preuve d’identité, avec une adresse hors Québec et une photo pour les personnes âgées entre 16 et 74 ans, pour avoir accès aux lieux et activités visés par le déploiement du passeport vaccinal.

Rappelons que plusieurs autres modalités s’appliquent. Nous vous invitons à consulter la page passeport vaccinal COVID-19 pour en savoir plus. C

Cliquez sur l'image pour ouvrir le PDF du napperon du 4 septembre, 2021. 
 
Nouvelles annonces du 12 août 2021

L’information communiquée le 6 août 2021 par la ministre de l’Enseignement supérieur, madame Danielle McCann, le 11 août 2021 par le ministre de l’Éducation monsieur Jean-François Roberge et la ministre déléguée à l’Éducation, madame Isabelle Charest, concernaient les orientations adoptées pour la rentrée scolaire 2021. La situation épidémiologique actuelle ainsi que l’évolution de la couverture vaccinale au sein de la population, et plus spécifiquement auprès des 12-17 ans, permettent de confirmer un retour en classe en présence, sans distanciation et sans restriction de groupe-classe stable, pour tous les élèves du Québec. Vous trouverez ci-dessous un résumé des modalités qui seront en vigueur concernant les projets pédagogiques particuliers ainsi que les activités parascolaires, si la situation épidémiologique demeure stable :

Au primaire et au secondaire

- Maintien des projets pédagogiques particuliers (concentrations, programmes Sport-études), des sorties scolaires et des activités parascolaires et interscolaires. Au secondaire, une preuve vaccinale* sera obligatoire pour prendre part à des activités interécoles dans le cadre de ces programmes, par exemple des matchs sportifs disputés entre deux écoles.

- Au secondaire, une preuve vaccinale* sera obligatoire pour prendre part à certaines activités parascolaires et interécoles jugées à haut risque.

Enseignement supérieur

Les activités parascolaires, y compris les activités sportives, seront permises dans l’ensemble des établissements. Les modalités entourant la participation à ces activités demeurent à préciser. Une preuve vaccinale* pourrait être obligatoire pour prendre part à certaines activités parascolaires et interécoles jugées à haut risque. Aucune distanciation physique ne sera exigée entre les étudiants dans les salles de classe. Une distance de deux mètres sera cependant exigée dans certains cas, notamment dans les salles d’entraînement.

* Preuve vaccinale

Les modalités exactes relatives à la preuve vaccinale nécessaire afin de participer à certaines activités seront précisées sous peu, en collaboration avec la Santé publique. À noter que celles-ci seront en concordance avec les modalités relatives à la participation aux activités du réseau associatif.

Communication et site Web Quebec.ca

Les pages dédiées au Loisir et au Sport sur le site Web https://www.quebec.ca/ seront mises à jour incessamment.

Pour plus d’information, nous vous invitons à consulter les adresses suivantes :

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/systeme-alertes-regionales-et-intervention-graduelle/cartes-paliers-alerte-covid-19-par-region/

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/

https://www.quebec.ca/tourisme-et-loisirs/activites-sportives-et-de-plein-air/directives-specifiques-loisir-sport/

https://www.quebec.ca/education/rentree-scolaire-2021

https://www.quebec.ca/education/rentree-2021-enseignement-superieur

Enfin, n’hésitez pas à écrire à l’adresse suivante : COVID_SLAP@education.gouv.qc.ca pour obtenir davantage de précisions relativement aux directives en vigueur dans le secteur du Loisir et du Sport.

Merci de votre collaboration.

-- 

Nouvelles annonces du 27 juillet 2021

Vous trouverez ci-joint le napperon pour la reprise des activités de sports et loisirs suite à l'annonce du gouvernement concernant de nouveaux assouplissements dès le 1er août prochain.  

 

Nouvelles annonces du 27 mai 2021

Vous trouverez ci-joint le napperon pour la reprise des activités de sports et loisirs pour l’été 2021.

 

Nouvelles annonces : mise en vigueur à compter du 8 avril 2021

Port du masque ou du couvre-visage

Un couvre-visage doit être porté par toute personne, de 10 ans et plus, en tout temps et pour la durée complète de toute activité de loisir ou de sport à laquelle participent des occupants de plus d’une résidence privée ou de ce qui en tient lieu, sauf pour la baignade et les sports nautiques. 

Activités pratiquées dans un lieu extérieur

Zones mesures d’urgence et rouge
Activité sans contact pratiquée seule, en dyade, avec les occupants d’une même résidence ou en groupe d’un maximum de 8 personnes, plus une personne responsable de la supervision ou de l’encadrement. 

Zone orange
Activité sans contact pratiquée seule, en dyade, avec les occupants d’une même résidence ou en groupe d’un maximum de 12 personnes, plus une personne responsable de la supervision ou de l’encadrement. 

Zone jaune
Activité pratiquée seule, en dyade, avec les occupants d’une même résidence ou en groupe d’un maximum de 12 personnes, plus une personne responsable de la supervision ou de l’encadrement. Autant que possible, la distanciation physique doit être respectée, et le cumul des contacts étroits par personne doit être inférieur à 15 minutes par jour.

Activités pratiquées dans un lieu intérieur

Zone mesures d’urgence
Les activités sportives et récréatives intérieures sont interdites.

Zone rouge 
Les activités sportives et récréatives intérieures sont interdites sauf celles se déroulant dans les lieux suivants : les patinoires, les piscines et les lieux pour jouer au tennis et au badminton (pour la pratique de ces sports seulement, en simple uniquement). La supervision du lieu est obligatoire. Activité sans contact pratiquée seule, en dyade ou avec les occupants d’une même résidence. Les cours ou entraînements en individuel ou avec les occupants d’une même résidence sont permis. 

Zone orange
Activité sans contact pratiquée seule, en dyade, avec les occupants d’une même résidence. Les cours ou entraînements en individuel ou avec les occupants d’une même résidence sont permis. Dans les salles d'entraînement de type « gyms » le port du couvre-visage est obligatoire en tout temps.

Zone Jaune
Activité sans contact pratiquée seule, en dyade, avec les occupants de deux résidences ou en groupe d’un maximum de 12 personnes, plus une personne responsable de la supervision ou de l’encadrement. Pour les groupes, l’encadrement est obligatoire. 

Tant dans un lieu extérieur qu’intérieur

Dans tous les cas, les compétitions et les spectateurs ne sont pas autorisés. Il est toutefois possible d’autoriser un accompagnateur, lorsque nécessaire (ex. : le parent d’un enfant de moins de 10 ans ou l’accompagnateur d’une personne avec un handicap). Celui-ci devra alors être comptabilisé dans le nombre de personnes maximal permis par groupe. Les activités devront être adaptées afin de respecter la distanciation physique de 2 mètres entre les personnes en tout temps, tant avant, pendant et après la pratique d’une activité sportive ou de loisir, sauf s’il s’agit des occupants d’une même résidence privée ou de ce qui en tient lieu. Si de telles adaptations n’étaient pas possibles, la pratique de ces activités ne devrait pas être autorisée.

Les propriétaires et gestionnaires d’installations sportives et récréatives, incluant les salles d’entraînement de type « gyms », lorsqu’ouverts, doivent déterminer (et indiquer pour les lieux intérieurs) la capacité d’accueil maximale d’usagers permis au même moment dans leurs installations. La capacité d’accueil doit être restreinte, de façon à permettre une distanciation en tout temps et tout lieu (gestion des attroupements, contrôle de l’achalandage (réservation, horaires décalés, etc.)). Celle-ci doit viser à réduire au maximum la possibilité de contacts entre les usagers. Un registre des participants est obligatoire dans les salles d’entraînement.

Les installations sanitaires peuvent demeurer ouvertes. 

Zones rouge et orange, les vestiaires doivent demeurer fermés, à l’exception de ceux utilisés pour les activités aquatiques. 

Zone jaune, les vestiaires peuvent ouvrir. Leur accès doit être contrôlé et le nombre de personnes présentes doit être limité afin de respecter une distanciation physique de deux mètres en tout en temps entre les personnes ne résidant pas à la même adresse. Dans la mesure du possible, les participants sont invités à arriver prêts à réaliser leur activité.
 
 
 

Nouvelles annonces : mise en vigueur à compter du 26 mars 2021

Activités pratiquées dans un lieu extérieur

Les activités extérieures pratiquées sans contact, incluant les activités encadrées (cours, entraînement, activités guidées, etc.), sont permises, mais limitées à un groupe d'au maximum 8 personnes en zone rouge et 12 personnes en zone orange et jaune. Pour les groupes, une personne responsable de l'encadrement ou de la supervision peut s'ajouter. 

En zone jaune, les activités pratiquées avec des contacts étroits, de courte durée et peu fréquents sont permises (ex. : durant un exercice ou une chorégraphie). Autant que possible, la distanciation physique doit être respectée, et le cumul des contacts étroits par personne doit être inférieur à 15 minutes par jour. Le risque étant plus élevé lors des pratiques de basketball ou de soccer par exemple (les joueurs qui « se marquent » seront plus exposés), des rotations aux positions sont encouragées. Des adaptations spécifiques à certaines activités physiques ou sportives peuvent être requises pour assurer l’absence de contacts prolongés entre les participants. 

L’accès aux installations permettant aux participants de se préparer à l’activité, de se réchauffer ou de consommer leur lunch est également permis, dans le respect strict des règles sanitaires en vigueur. 

Activités pratiquées dans un lieu intérieur

En zone rouge et orange, les activités pratiquées sans contact, individuellement, en dyade ou avec les occupants d'une même résidence privée sont permises en fonction d’une capacité d’accueil restreinte. Les cours ou entraînements en individuel ou avec les occupants d’une même résidence sont permis. De plus, sont autorisés en zone orange les cours ou entraînements de groupe, pour un maximum de 8 personnes, auquel peut s’ajouter une personne responsable de la supervision ou de l’encadrement, 

En zone jaune, en plus de ce qui est autorisé en zone orange, les activités pratiquées par les occupants pouvant provenir de deux résidences privées ou en groupe d’un maximum de 12 personnes sont permises, plus une personne responsable de la supervision ou de l’encadrement. Les mises en situation de compétition lors d’entraînement sont permises.

Pour les activités réalisées en groupe, l’encadrement est obligatoire, et doit être assuré par une personne désignée par l’organisation qui dispense l’activité. Cette personne est responsable d’assurer le respect des mesures et des consignes sanitaires en vigueur. Il est attendu que les mesures sanitaires appliquées respectent le protocole de reprise des activités de la fédération sportive provinciale ou de l’organisme national de loisir concerné, le cas échéant. 

En zone jaune, les lieux pour la pratique de jeux de quilles, de fléchettes, de billard ou d’autres jeux de même nature pourront ouvrir à compter du 26 mars.

Une supervision du lieu de pratique devra être assurée en tout temps par minimalement une personne présente sur le plateau sportif. Elle doit être employée par le propriétaire de l’installation ou désignée par celui-ci.

Tant dans un lieu extérieur qu’intérieur

Dans tous les cas, les compétitions et les spectateurs ne sont pas autorisés. Il est toutefois possible d’autoriser un accompagnateur, lorsque nécessaire (ex. le parent d’un enfant de moins de 10 ans ou l’accompagnateur d’une personne avec un handicap). Celui-ci devra alors être comptabilisé dans le nombre de personnes maximal permis par groupe. Les activités devront être adaptées afin de respecter la distanciation physique de deux mètres entre les personnes en tout temps, tant avant, pendant et après la pratique d’une activité sportive ou de loisir, sauf s’il s’agit des occupants d’une même résidence privée ou de ce qui en tient lieu. Si de telles adaptations n’étaient possibles, la pratique de ces activités ne devrait pas être autorisée.

Les propriétaires et gestionnaires d’installations sportives et récréatives, incluant les salles d’entraînement de type « gyms », doivent déterminer (et indiquer pour les lieux intérieurs) la capacité d’accueil maximal

 
 
 

Nous souhaitons vous partagez dans cette page, toutes les informations relatives à la COVID-19 qui impactent directement nos différentes actions et projets. Vous y trouverez les démarches, consignes et formulaires à compléter, analyser et appliquer afin d'assurer un entraînement sécuritaire ainsi qu'un déplacement à l'international pour raison de stage d'entraînement totalement réglementaire. Toutes les informations sont disponibles dans notre plan de relance.
 
    
 

Les documents qui suivent sont dédiés au projet de départ à l'international.

• Les programmes doivent remplir le formulaire avant le départ – Information stage de ski hors pays avant leur départ.

• Les programmes doivent faire signer le document «Reconnaissance de risque» à tous les athlètes, entraineurs et accompagnateurs. Version anglaise.