Hintertux, les voilà !

Hintertux, les voilà !

Montréal (QC), le vendredi 14 octobre 2016 – Le personnel de l’aéroport Montréal Trudeau verra défiler de nombreuses paires de skis sur les tapis roulants aujourd’hui puisque bon nombre d’athlètes québécois s’envolent pour l’Autriche, pour un stage sur neige sur le glacier de Hintertux.

Les 18 membres de l’équipe du Québec, les 15 athlètes U14/U16 du camp relève venant de partout au Québec et les équipes régionales de l’Outaouais et de l’Estrie sont du voyage.

Les objectifs sont différents pour tous. Pour le camp relève, encadré par Éric Préfontaine (directeur haute performance chez Ski Québec) et Ugo Catudal (Responsable du développement régional chez Ski Québec), le stage va se concentrer sur les habiletés de base en slalom et en géant et également les tactiques, préparation mentale et physique.

« Ce stage permet aux jeunes de régions ou de clubs d’ajouter 12 jours de ski à leur programme local dans un environnement positif et challengeant » dit Éric Préfontaine.

« Ce sera notamment bon pour les jeunes de pouvoir côtoyer l’équipe du Québec : en ski et a l’hôtel. L’équipe du Québec compte parmi ses rangs une athlète qui a participé au stage relève par le passé à savoir Sierra Smith » ajoute t-il.

Du côté de l’équipe du Québec qui sera présente sur le glacier jusqu’au 29 octobre, il s’agit de leur troisième stage sur neige après celui aux 2 alpes et au Chili.

« Je m’attends à ce que les athlètes montent en intensité, je veux voir plus de prises de risques, un engagement maximum à chaque pratique, il leur faudra trouver une constance » dit Julien Cousineau (entraîneur-chef de l’Équipe masculine).

« Nous voulons profiter de la présence de l’équipe nationale de développement et de l’équipe provinciale de CB pour nous comparer aussi et échanger avec les entraîneurs »

Dans les rangs de l’équipe féminine, Beatrix Lever ratera à nouveau ce stage en Europe. La skieuse du Mont-Cascades a subi une grave blessure à la jambe l'hiver dernier et la guérison n'est toujours pas complétée.

« Nous ne voulons pas prendre de risque et compromettre le reste de sa saison » dit Francis Royal, entraîneur-chef de l’équipe féminine à son sujet. En ajoutant : « Béatrix voit la situation avec beaucoup de maturité. Elle a confiance en l'équipe qui l'entoure et nous avons déjà mis en place un plan d'intervention pour son retour en novembre. Cette longue période de préparation physique avec Actiforme pourrait s'avérer très positive après tout. »

« Nous sommes excités à l'idée de travailler en collaboration avec l'équipe des hommes, mais aussi celle de l'Estrie et de NCO durant ce séjour. Nous allons aussi pouvoir profiter de la présence de notre directeur athlétique pour échanger sur la progression de nos athlètes et de partager nos idées. » ajoute Francis Royal.
« Le plan est différent pour chacune des filles, mais nous allons mettre en place des contextes de simulations de courses et proposer quotidiennement des environnements d'entraînement challengeant pour tous. Nous souhaitons que cela nous permette d'identifier des points à améliorer en ce qui concerne la préparation de course. Nous mettons toujours l'emphase sur le développement de la résilience et de la persévérance. Les filles ont droit aux erreurs à l'entraînement et il s'agit pour elles de savoir comment en tirer profit.

Beaucoup de travail spécifique sera réalisé, mais nous allons encourager les filles à explorer différentes trajectoires et identifier ce qui fonctionne bien pour elles. L'important pour nous à ce stade-ci est que chacune des athlètes sache ce qu'elle recherche comme sensation et que cela soit axé sur la performance. Pour les entraîneurs, l'important est de mettre en place des environnements de qualité et de guider les athlètes dans leur progression. L'autonomie et la prise d'initiatives sont des éléments essentiels au sein de notre groupe. » complète le technicien provincial au sujet du stage de l’équipe féminine.

L’équipe du Québec sera de retour le 29 octobre, comme la plupart des équipes présentes à Hintertux, et suite à un passage au gym et sur les bancs d'école, tous quitteront vers Panorama où ils entameront une dernière phase de préparation avant la saison de course.

À PROPOS DE SKI QUÉBEC ALPIN/
Ski Québec alpin (SQA) est un organisme de sport provincial qui supervise l’organisation du ski alpin compétitif dans le territoire québécois et encourage et développe la participation. Son mandat consiste à promouvoir la pratique du ski alpin, à recruter et à développer des athlètes, à organiser des compétitions, de même qu’à recruter, former et maintenir en poste des entraîneurs, des officiels et des administrateurs. SQA doit également amener des athlètes à participer à des compétitions provinciales et nationales. Il soutient l’accueil et l’organisation d’événements et la participation d’équipes provinciales à ces événements.

INFORMATIONS/
Anthony Lamour
Responsable des communications et du service aux partenaires
Ski Québec alpin
4545 Pierre De-Coubertin, C.P. 1000, Succ. M,
Montréal (QC) H1V 3R2
T 514.252.3090
C 514.966.2573
alamour@skiquebec.qc.ca

www.skiquebec.qc.ca