Lara Gut a remporté le super-G de Lake Louise, Valérie Grenier a terminé 25e

Lara Gut a remporté le super-G de Lake Louise, Valérie Grenier a terminé 25e

LAKE LOUISE, Alb. - La Suissesse Lara Gut a gagné le super-G, dimanche, dans le cadre de la Coupe du monde de ski alpin de Lake Louise.

Gut a complété le parcours en une minute et 2,68 secondes. Tina Weirather, du Liechtenstein, a grimpé sur la deuxième marche du podium à 0,1 seconde derrière, devant l'Italienne Sofia Goggia (1:03,27).

Il s'agissait de sa troisième victoire en carrière en super-G à ce complexe alpin albertain, après ses triomphes de 2013 et 2014.

Gut, la championne de la Coupe du monde la saison dernière, avait terminé au deuxième rang de la descente du samedi, ce qu'elle considérait comme un bon indicateur qu'elle skiait bien.

« C'est ma troisième victoire ici en super-G alors je savais que ça n'allait pas être un problème. C'est toujours plus compliqué dans la descente, a mentionné Gut. Au cours des derniers jours, j'avais le sentiment que je bâtissais quelque chose de bien. »

La course a été retardée et écourtée en raison des importantes chutes de neige.

« Je commence à être assez âgée pour savoir comment bien gérer des situations semblables, a affirmé Gut. Je n'ai eu qu'à attendre une heure de plus et ce n'est pas la première fois que ça arrive. La clé c'est de garder sa concentration et de relaxer. Je ne veux pas être battue parce que j'ai perdu toute mon énergie. »

La skieuse américaine Lindsey Vonn, qui avait balayé les trois courses en 2015, était absente cette année en raison d'une blessure au bras qu'elle a subie à l'entraînement, le mois dernier.

Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, fut la meilleure skieuse canadienne avec une 25e place en vertu d'un temps de 1:04,28.

« Somme toute, je suis très satisfaite. J'ai atteint mes objectifs, a-t-elle exprimé. C'est tout de même trois top-30, ce qui s'avère un bel accomplissement pour moi. C'est ce que j'espérais, mais je veux définitivement m'améliorer maintenant. »

Ses compatriotes Candace Crawford et Stefanie Fleckenstein ont respectivement terminé 39e et 53e, tandis que Mikaela Tommy n'a pu prendre le départ.

Emily Brydon est la dernière skieuse canadienne à avoir remporté une médaille à Lake Louise. Elle avait décroché l'argent et le bronze en descente, en 2009.

Source: RDS