Une deuxième journée difficile pour Valérie Grenier

Une deuxième journée difficile pour Valérie Grenier


Montréal, 14 décembre 2020 (Sportcom) – Valérie Grenier (Mont-Tremblant) et Mikaela Tommy (Wakefield) n’ont pas été en mesure de se qualifier pour la deuxième manche du slalom géant de Courchevel comptant pour la Coupe du monde de ski alpin, lundi, en France. Grenier s’est classée 40e, tandis que Tommy a fini en 47e place. Les 30 premières accédaient à la seconde manche.

« Aujourd’hui, c’était une journée difficile pour moi. On dirait que dès le début, je n’ai pas skié comme je le voulais », a reconnu Grenier, 13e au slalom géant disputé samedi au même endroit.

« C’est peut-être parce que j’étais plus stressée en raison d’attentes plus élevées. J’étais déjà basse dans ma ligne et ensuite, à la mi-parcours, j’ai eu de la difficulté dans la neige qui était « bumpy ». J’ai eu de la difficulté à rester sur la bonne ligne. Ça n’a vraiment pas bien été ! »

Grenier sait que son résultat ne reflète pas ce qu’elle peut faire en piste depuis son retour en piste après un arrêt forcé de 18 mois en raison d’une quadruple fracture à la jambe droite.

« Je sais que mon ski est bon et ç’a super bien été samedi, surtout à ma première descente. Je sais que je suis capable de bien faire. (Lundi), c’était seulement ma troisième course depuis mon retour, alors je ne veux pas non plus être dure envers moi-même. Je vais continuer à travailler ces petites choses à l’entraînement et je sais ce que j’ai à faire. Jusqu’à maintenant, je trouve que j’ai une belle progression. »

L’Américaine Mikaela Shiffrin s’est imposée avec une avance de 0,82 seconde au terme des deux manches devant l’Italienne Federica Brignone. La Française Tessa Worley (+1,09 s) a complété le podium.

Il s’agissait d’une première victoire depuis la fin janvier pour la skieuse qui avait pris une longue pause de la compétition après le décès de son père.

« (Cette victoire) c’était super impressionnant de sa part et ce n’est pas surprenant non plus. Elle est extrêmement bonne et c’était beau de la voir revenir au sommet », a mentionné Grenier à propos de celle qui est revenue en piste cet automne.

Grenier est déjà à Val-d’Isère où elle sera du super-G prévu dimanche. Marie-Michèle Gagnon sera aussi des descentes au programme des journées de vendredi et samedi.
 
Source : SportCom