Au tour des filles de prendre leur premier départ

Au tour des filles de prendre leur premier départ

MONTRÉAL, QC, le jeudi 16 septembre 2016 – Au début de cette semaine, l’équipe féminine du Québec, présente au Chili, a pris à son tour ses premiers départs de la saison en super-combiné.

Comme pour les hommes la semaine passée, le résultat n’était pas l’objectif principal comme nous le dit Francis Royal, entraîneur-chef de l’équipe du Québec : « Ce n'est pas capital, mais dans le cas des deux départs, il s'agissait de courses que l'on peut qualifier de "bonus" qui nous ont permis de mettre en pratique nos routines de courses, nos modes de communications et d'évaluer nos athlètes dans des contextes de courses. Les objectifs ont été atteints en ce qui concerne les gains en expérience et certaines filles ont récolté des points intéressants en SG et en combiné alpin. »

Après trois semaines de stage aux 2 Alpes, le groupe des 11 féminines était au Chili depuis trois semaines et de retour au Québec ce matin et le travail se fait sentir comme nous en parle Francis Royal : « La progression des filles est constante. Je pense que les améliorations sur le plan tactique et technique sont notables, mais ce qui me semble le plus avoir progressé est l'attitude à l'entraînement et l'engagement des filles sur la piste.

Nous développons une relation basée sur l'honnêteté et la franchise entre le personnel entraîneur et les athlètes. Nous reconnaissons ce qui constitue un effort de qualité, une attitude engagée ou une descente sous les standards, etc.. L'athlète doit établir des standards élevés envers elle-même si elle veut atteindre ses objectifs. »


Lisez les commentaires de trois membres de l’équipe du Québec, Mikaela OBrien, Laurence Huot et la promue Maxime Tremblay au sujet de leur stage et de leurs premières courses :


Mikaela OBrien (Mont-Tremblant) :

« Le stage au Chili s'est très bien passé. Nous avons été très chanceuses avec de la super belle température. Je sens certainement une évolution dans mon ski. Je suis contente avec les bonds que j'ai fait en SL, GS, et même en SG.

Le premier départ de l'année était une opportunité parfaite pour se pratiquer à courser. En plus, c'était une bonne chance pour se sentir plus confortable en vitesse. On a eu plus d'entrainement de vitesse ici que dans le passé. Ça nous a vraiment aidé à être plus à l'aise et je pense que ça va nous aider cet hiver.

Notre entrainement cet été nous a certainement aidé à pouvoir mettre tout ce qu'on avait sur la piste. C'était quand même difficile faire des longs parcours en altitude et j'ai hâte de retourner au gym me remettre au travail. »


Laurence Huot (Mont-St-Sauveur) :

« Mon camp au Chili s'est bien passé. Pendant ces 3 dernières semaines, je me suis beaucoup amusé, le camp était agréable et les conditions étaient parfaites pour faire du ski de champion!

Je sens une évolution dans mon ski, je pense que je me suis beaucoup améliorée en GS qui est ma discipline à travailler, et je sens que je suis bien plus solide et constante. Pour ce qui est de la vitesse, j'ai pu améliorer ma confiance sur mes skis. Je sens que plus je fais du SG plus j'appréhende la vitesse.

J'ai abordé mon premier départ de vitesse avec un vouloir d'acier de me lancer à 100%, malheureusement je n'ai pas réussi à finir le parcours (j'ai pris la outside d'une blank gate). Le but de cette course de SC était de pratiquer nos échauffements pré-course et la communication avec les entraineurs lors d'une compétition.

Nous avons essayé de mettre le plus souvent nos skis de Super-G pour prendre de la confiance et pour s'habituer à la vitesse. Cette initiative nous a permis d'améliorer nos positions de tuck et notre touche sur la neige.

Maintenant retour au gym afin de renforcer nos muscles pour nous préparer à notre saison de course. »

Maxime Tremblay (Sutton) :

« Ça a super bien été, on a été chanceux pour les belles conditions. Il faisait super beau, la neige était parfaite et je me suis amusé.

J'ai beaucoup évolué durant ce camp-ci, même plus à ce que je m'attendais. Je suis sorti de ma zone de confort à nombreuses reprises.

On a eu beaucoup d'opportunités de faire du Super-G sur des plateaux différents, ça nous a mis en confiance pour la course.

Notre entrainement cet été a fait une différence dans mon ski, mais l'altitude était difficile aussi.

J’ai hâte de retourner au gym pour performer encore plus!

Mon intégration se passe bien, j'ai des bonnes relations avec la gang. Je trouve l'ambiance plus compétitive et je suis toujours en position de relever des défis. C'est la première fois que je m'entraine autant au gym et je vois clairement une différence au niveau de mon ski. » Conclut-elle au sujet de ses premiers mois au sein de l’équipe provinciale.

Les athlètes seront de retour au centre Claude Robillard dès la semaine prochaine à l'entraînent physique. Certains et certaines partageront leur temps entre l'entraînement en salle et leurs présences à l'école. Ensuite tous quitteront le 14 octobre vers l'Autriche pour entrer dans une phase de préparation de course importante.


À PROPOS DE SKI QUÉBEC ALPIN/
Ski Québec alpin (SQA) est un organisme de sport provincial qui supervise l’organisation du ski alpin compétitif dans le territoire québécois et encourage et développe la participation. Son mandat consiste à promouvoir la pratique du ski alpin, à recruter et à développer des athlètes, à organiser des compétitions, de même qu’à recruter, former et maintenir en poste des entraîneurs, des officiels et des administrateurs. SQA doit également amener des athlètes à participer à des compétitions provinciales et nationales. Il soutient l’accueil et l’organisation d’événements et la participation d’équipes provinciales à ces événements.

INFORMATIONS/
Anthony Lamour
Responsable des communications et du service aux partenaires
Ski Québec alpin
4545 Pierre De-Coubertin, C.P. 1000, Succ. M,
Montréal (QC) H1V 3R2
T 514.252.3090
C 514.966.2573
alamour@skiquebec.qc.ca

www.skiquebec.qc.ca