Moins d'hésitation, plus de satisfaction pour Laurence St-Germain

Moins d'hésitation, plus de satisfaction pour Laurence St-Germain

Montréal, 29 décembre 2021 (Sportcom) – Laurence St-Germain a skié vers son premiertop-10 de la saison mercredi, à la Coupe du monde de Lienz, en Autriche. De quoi donner confiance à la Québécoise qui, après avoir connu quelques difficultés à l’entraînement ces derniers temps, entamait une série de quatre Coupes du monde en slalom.

Auteure d’un chrono de 52,3 s d’entrée de jeu, St-Germain occupait le 7e rang provisoire à l’issue de la première manche. Elle a affiché un temps de 51,32 s à sa deuxième descente, mais son cumulatif de 1 min 43,62 s l’a néanmoins fait glisser de deux échelons pour lui conférer la 9e place (+1,52 seconde).

« J’ai fait quelques petites erreurs en deuxième manche », a admis la skieuse de Saint-Ferréol-les-Neiges, en entrevue avec Sportcom. « Le parcours était un peu moins rythmé, alors je me suis fait prendre à certains endroits et j’ai perdu un peu de temps. Somme toute, je suis vraiment contente d’avoir un top-10. »

La Slovaque Petra Vlhova a décroché sa troisième victoire de la campagne grâce à un temps de 1 min 42,1 s. L’Autrichienne et championne du monde Katharina Liensberger (+0,51 seconde) a reçu la médaille d’argent, tandis que Michelle Gisin (+0,68 seconde), de la Suisse, a terminé troisième.

Il s’agit d’un 50e podium en carrière pour Vlhova. La veille, elle avait obtenu la médaille d’argent en slalom géant. Également en action mardi, la Gatinoise Mikaela Tommy a quant à elle été stoppée à la première manche de cette épreuve remportée par la Française Tessa Worley.

Une agressivité payante

Plus tôt cette saison, Laurence St-Germain s’était classée 17e au premier slalom du calendrier, en Finlande, avant de chuter au second. Elle avait ensuite pris le 13e rang à Killington, au Vermont.

Cette fois, l'athlète de 27 ans a voulu passer à l’offensive en Autriche et laisser de côté son hésitation des sorties précédentes. Une nervosité, qu’elle n’avait pas encore ressentie cette année, s’est invitée en début de journée et a fait monter son adrénaline dans le portillon de départ.

« Tout au long de ma descente, je me disais que je devais attaquer, a-t-elle souligné. Même quand je faisais des erreurs, je voulais recommencer à attaquer rapidement sans y penser et essayer de passer chaque porte le mieux possible. C’était mon état d’esprit et ç’a bien fonctionné aujourd’hui (mercredi). »

Cette performance motive St-Germain en vue des prochaines Coupes du monde, où elle tentera de répondre aux critères de qualification olympique de la fédération canadienne. Pour y parvenir, elle devra se hisser parmi les 20 meilleures compétitrices pour la quatrième fois de la saison.

« En entraînement dans les dernières semaines, ç’a été difficile et je n’ai pas été à mon meilleur, mais je me disais qu’au final, ce sont les courses qui comptent. C’est un petit revirement de situation d’avoir ce résultat. De commencer le bloc de slalom de cette façon, c’est vraiment positif. »

Le prochain slalom aura lieu le 4 janvier à Zagreb, en Croatie.

 

- 30 -

Rédaction : Luc Turgeon