Une première course au résultat anecdotique

Une première course au résultat anecdotique

Lors d'une journée d'entrainement en vitesse avec la EDLS.

Montréal, QC, le jeudi 8 septembre 2016 – L’équipe du Québec présente au Chili pour son deuxième stage sur neige a pris part cette semaine à ses premières courses de vitesse à La Parva.

Mardi et mercredi, les trois recrues de l’équipe masculine à savoir Justin Vittecoq, Félix Blanchard et William Goneau, se sont élancées pour la première fois de leur jeune carrière, en descente.

Au départ

La meilleure performance durant ces deux courses a été réalisée par l’athlète du Mont-Olympia, Félix Blanchard qui a réalisé les 38e et 44e chrono, à plus de 5 secondes du français Brice Roger, habitué du circuit de coupe du monde. Mais l’objectif n’était pas dans le résultat, mais dans la découverte de la discipline comme nous le dit Julien Cousineau, entraîneur-chef de l’équipe masculine : « On voulait saisir l’opportunité de leur donner de l'expérience dans une descente pas trop complexe avec de bons éléments. Je crois qu'ils ont appris beaucoup en 3 jours ».

Voici ce que les trois promus à l’équipe du Québec avaient à nous dire à l’arrivée :

Justin Vittecoq :

Quelles sont tes impressions suite à ce premier départ de la saison ?

Je suis très content d'avoir finalement brisé la glace. En effet, étant mon premier départ à vie, le but était d'acquérir de l'expérience dans cette discipline. Je sens que cet objectif est bien rempli, que ce soit au niveau de l'apprentissage des nouvelles techniques ou tactiques que comporte le DH.

Comment te sentais-tu au départ ?

Il est certain qu'un petit stress montait en moi au départ, mais avec le bon encadrement durant la journée d'entraînement ainsi que les nombreux vidéos décortiqués, j'avais confiance qu'en suivant le plan établi durant l'inspection, tout allait bien aller.

As-tu senti une progression pendant les entrainements ?

Bien sûr, quoiqu'il fût plutôt difficile de trouver la tactique parfaite, j'ai vu de l'amélioration dans ma technique et ma tactique entre la première et deuxième run. Il est clair qu'il y a encore beaucoup de chemin à faire, mais en une seule journée d'entraînement, j'ai pu constater rapidement mes défauts et je sais désormais sur quoi travailler dans les entraînements à venir.

As-tu appris des athlètes de coupe du monde présents ?

Oui, ayant la chance de côtoyer des hommes d'une grande expérience au niveau mondial, j'étais abasourdi de voir leur vitesse et leur finesse lors de leurs descentes. Ayant aussi eu la chance de les filmer, nous avons pu comparer mes descentes au leur, il était plus facile de trouver les faiblesses dans mon ski de DH.

William Goneau :

Quelles sont tes impressions suite à ce premier départ de la saison ?

J'aurais voulu mieux exécuter le plan établi avec les entraîneurs, mais l'objectif était d'acquérir de l'expérience en DH, donc j'en tire du positif.

Comment te sentais-tu au départ ?

Je me sentais à la fois confiant et fébrile puisque j'avais fait une sortie de parcours lors de l'entraînement.

As-tu senti une progression pendant les entrainements ?

Absolument, lors de l'entraînement je me sentais de plus en plus à l'aise et en contrôle. C'est une discipline très tactique et nous avons travaillé sur ceux-ci.

As-tu appris des athlètes de coupe du monde présents ?

Oui, j'ai appris des athlètes de coupe du monde. C’était motivant de côtoyer ces athlètes. De plus, il était impressionnant de voir leur technique et tactique dans le parcours.

Félix Blanchard :

Quelles sont tes impressions suite à ce premier départ de la saison ?

J’ai trouvé que ça allait vite et vraiment le fun! Et que c'était beaucoup moins épeurant que ça en a l'air. J’ai vraiment aimé cette première expérience.

As-tu senti une progression pendant les entrainements ?

J'ai senti une grande progression lors des entrainements et surtout après la journée d'entraînement! Après avoir révisé la technique et les tactiques, j'étais prêt à me lancer pour les journées de courses.

As-tu appris des athlètes de coupe du monde présents ?

Nous avons non seulement appris des athlètes de la coupe du monde qui étaient présents, mais nous avons même demandé conseil à certains et observé la tactique d'autres pour pouvoir nous améliorer encore plus. Bref, ce fut une expérience des plus enrichissantes.

Hier, l’ensemble de l’équipe masculine a pris part à un super-G. Le meilleur d’entre eux fut Raphael Quenneville du Mont-Ste-Marie qui a pris la 30e place, à 3.14 du français Valentin Giraud-Moine qui pour la petite histoire avait remporté le titre de champion du monde junior au Massif en 2013. (Résultats Super-G)

L’équipe du Québec féminine entrera en action les 12 et 13 septembre prochains avec un Super-Combiné au programme.


À PROPOS DE SKI QUÉBEC ALPIN/
Ski Québec alpin (SQA) est un organisme de sport provincial qui supervise l’organisation du ski alpin compétitif dans le territoire québécois et encourage et développe la participation. Son mandat consiste à promouvoir la pratique du ski alpin, à recruter et à développer des athlètes, à organiser des compétitions, de même qu’à recruter, former et maintenir en poste des entraîneurs, des officiels et des administrateurs. SQA doit également amener des athlètes à participer à des compétitions provinciales et nationales. Il soutient l’accueil et l’organisation d’événements et la participation d’équipes provinciales à ces événements.

INFORMATIONS/
Anthony Lamour
Responsable des communications et du service aux partenaires
Ski Québec alpin
4545 Pierre De-Coubertin, C.P. 1000, Succ. M,
Montréal (QC) H1V 3R2
T 514.252.3090
C 514.966.2573
alamour@skiquebec.qc.ca

www.skiquebec.qc.ca