Ski Cross Canada dévoile les athlètes des équipes C et D ainsi que le programme centralisé d'entrainement

Ski Cross Canada dévoile les athlètes des équipes C et D ainsi que le programme centralisé d'entrainement
Britt Phelan est dans la liste!

Calgary, AB (15 juin 2016) – Le ski cross est reconnu comme un des plus récents ajouts au programme olympique d’hiver, ayant fait son entrée aux olympiades en 2010. En chemin vers les Jeux de PeyongChang 2018, le ski cross amorcera ainsi ses troisièmes Jeux et Ski cross Canada cherchera à répéter ses exploits des Jeux précédents. Au sein d’un sport relativement jeune comme le ski cross, les athlètes et les organisations ont beaucoup à gagner des stratégies innovatrices en matière de développement et programmes, éléments essentiels à la réussite à l’échelle internationale. Ce constat a mené Alpine Canada Alpin et le programme de Ski cross Canada a créé un programme centralisé d’entraînement et d’éducation à Calgary, AB, qui permettra aux athlètes de poursuivre leurs études postsecondaires tout en continuant à s’impliquer dans un sport de haute performance.

APERÇU DU PROGRAMME

Ce programme cible les athlètes de ski cross de tout le Canada qui se situent de trois à six ans d’un succès au niveau olympique et qui ont fait preuve d’un talent extraordinaire. En mettant à profit les installations d’entraînement de Calgary, dont l’Institut canadien du sport (ICS) de Calgary et les stations de ski locales, les athlètes bénéficieront de services de pointe tout en complétant leurs études postsecondaires auprès d’institutions scolaires comme l’Université de Calgary et l’Institut de technologie du Sud de l’Alberta (SAIT).

« Nous croyons pouvoir former un meilleur athlète par l’entremise de ce programme centralisé et toucher tous les aspects du développement de l’athlète dont le conditionnement physique, la force mentale, les aptitudes spécifiques au sport du ski cross comme les départs et les sauts, les habiletés techniques de ski alpin en parallèle à la formation académique et au caractère de l’athlète, » de souligner Willy Raine, Directeur sportif, Ski cross chez Alpine Canada Alpin, à propos du projet qu’il a conçu. « En fonction de notre connaissance de l’Équipe de Coupe du monde de ski cross du Canada qui est présentement classée première au monde, nous avons réussi à identifier les écarts existants avec les plus jeunes athlètes et nous croyons que ce programme cible directement la prochaine génération de coureurs de ski cross qui connaîtront du succès tout en offrant aux athlètes la possibilité de continuer leurs études postsecondaires. »

Grâce à un entraîneur dévoué au programme centralisé, les athlètes pourront s’entraîner pendant plus de 100 jours sur neige en plus de 32 jours réservés spécifiquement à la compétition de ski cross. Le programme centralisé ouvre la voie aux athlètes juniors du Canada vers l’équipe nationale et encourage les athlètes à poursuivre la compétition au sein de programmes de ski durant leurs études secondaires ce qui apportera un soutien aux programmes alpins du Canada.

En plus d’un soutien au niveau des entraîneurs de la part de Canada Alpin et d’un soutien PAA de Sport Canada qui prodigue une aide financière pour les coûts d’hébergement et les frais annuels de scolarité, le programme vise à réduire les coûts d’entraînement à un niveau élite pour les athlètes sans compromettre l’intégrité des programmes d’entraînement. Sans ce programme, il coûte environ 250$ par jour aux athlètes pour l’entraînement et la compétition lorsqu’ils sont en déplacement. Disposer d’un programme centralisé qui rassemble la salle d’entraînement et l’entraînement sur neige en un seul endroit réduit les coûts pour l’athlète et l’organisation.

Chaque athlète du programme centralisé reçoit aussi un financement du gouvernement du Canada, par l’entremise du Programme d’aide aux athlètes de Sport Canada. Ce soutien mensuel direct permet aux athlètes de se concentrer sur leur entraînement en les aidant à assumer leurs frais de subsistance, d’entraînement et d’études.

« Le Canada a connu beaucoup de succès dans les nouveaux sports alpins, entre autres en ski cross, où les Canadiennes Ashleigh McIvor (Vancouver 2010) et Marielle Thompson (Sotchi 2014) ont récolté l’or à deux Jeux olympiques consécutifs, a expliqué l’honorable Carla Qualtrough, ministre des Sports et des Personnes handicapées. En tant que plus important bailleur de fonds du système sportif au pays, notre gouvernement croit qu’il est important d’appuyer les athlètes canadiens les plus prometteurs alors qu’ils rêvent de porter les couleurs du Canada sur la scène internationale et, ce faisant, inspirent les Canadiens, particulièrement les jeunes. Félicitations à Canada Alpin et à nos skieurs. Nous avons hâte de voir l’évolution de ce programme et l’inlassable quête de podium des athlètes canadiens. »

EXEMPLES DE RÉUSSITES

L’Association nationale des sports collégiaux des États-Unis (la NCAA) produit des athlètes de haute performance diplômés depuis 1906 dans une multitude de sports. Tant Kevin Drury que Dave Duncan ont poursuivi leurs études à travers le système de la NCAA durant leurs carrières de ski alpin avant de passer au ski cross. Ils sont le parfait exemple d’athlètes qui ont poursuivi et qui continuent toujours leurs études tout en coursant et en connaissant du succès sur la scène mondiale.

« Prendre part aux compétitions au niveau de la NCAA tout en poursuivant des études a été la meilleure décision que j’ai prise au cours de ma carrière, » de confier l’athlète de Ski cross Canada, Dave Duncan. « Il est important de trouver un équilibre entre le sport de compétition et l’obtention d’un diplôme en études supérieures. Il est ainsi possible de prolonger votre carrière sportive tout en ayant l’esprit tranquille quant à la planification de votre avenir. On sent un grand pouvoir de contrôle en connaissant nos opportunités une fois la carrière sportive terminée et on est ainsi mieux préparé à faire la transition. »

Trent McCarthy, vingt ans, de Spruce Grove, AB, fera partie du programme centralisé cette saison. Il complètera un baccalauréat en gestion de la construction à l’Institut SAIT tout en étant membre de l’Équipe de ski cross du Canada.

« Poursuivre les deux objectifs en parallèle me permet de mener une vie équilibrée sans me brûler, » de dire McCarthy en parlant de sa décision. « Je peux ainsi investir toutes mes énergies dans le ski cross et dans mes études sans m’inquiéter pour mon avenir. Je sais qu’une fois mon temps venu avec l’Équipe de ski cross du Canada, je serai prêt à entamer une future carrière. »

À nous le podium croit également dans la création de cette voie pour les athlètes élites du Canada qui connaitront du succès tant sur le podium que dans leur vie après le sport élite. « Le programme centralisé est un merveilleux modèle d’organisation qui s’assure que les athlètes impliqués dans les sports à maturation tardive puissent avoir accès aux types de services nécessaires au succès sportif, mais aussi au renforcement d’un bagage après le sport, » de mentionner Peter Judge, Directeur, Sports d’hiver chez À nous le podium. « Il est essentiel pour la réussite continue du Canada en haute performance que les athlètes matures au sein du système bénéficient d’une voie durable.

« Nous croyons qu’il existe une possibilité de créer une nouvelle avenue sportive où les athlètes peuvent poursuivre leurs études postsecondaires tout en développant leurs habiletés athlétiques afin de connaître du succès en Coupe du monde, aux Championnats mondiaux et aux Jeux olympiques, » de dire Raine. « Ce programme permettra aux athlètes de forger les bases de leurs carrières sportives tout en s’assurant de posséder la scolarité nécessaire pour leur vie après le sport. Nous souhaitons que les athlètes canadiens soient les individus les plus complets possibles et nous croyons que l’association entre l’entraînement élite en ski cross et les études formera des athlètes accomplis. Nous sommes confiants dans la diversité qu’offre le programme aux athlètes du pays qui aspirent à de telles ambitions. Les athlètes auront une raison de poursuivre le ski de compétition durant leurs études secondaires et nous espérons voir un intérêt dans le ski cross à travers le pays. »

Vous trouverez plus bas, la liste des membres des Équipe de ski cross C et D pour la saison 2016-17. Ces membres s’ajoutent aux membres des Équipes A et B déjà nommés. Les astérisques indiquent les athlètes que nous cibleront pour les épreuves de Coupe du monde. Ils indiquent également les athlètes qui profiteront du programme centralise à Calgary tout en poursuivant leurs études.

Équipe nationale de ski cross C et D du Canada 2016-17

Nom, Ville, Date de naissance

Équipe masculine

Ian Deans, Lake Country, CB 09/04/1991 *

Kristofor Mahler, Markham, ON 26/02/1995 *

Tristan Tafel, Canmore, AB 26/02/1990 *

Zach Belczyk, Banff, Alta. 19/06/1996 *Programme centralisé

Matthew Brady, Burlington, ON 19/09/1994 * Programme centralisé

Reece Howden, Cultus Lake, CB 12/07/1998 * Programme centralisé

Ned Ireland, Lake Country, CB 16/06/1994 * Programme centralisé

Trent McCarthy, Spruce Grove, AB 14/06/1995 * Programme centralisé

Kevin MacDonald, Mississauga, ON 16/02/1993 * Programme centralisé

Équipe féminine

Britt Phelan, Mont Tremblant, Que. 24/09/1991 *

Zoe Chore, Cranbrook, CB. 26/02/1998 * Programme centralisé

Tiana Gairns, Prince George, CB 01/07/1998 * Programme centralisé

Courtney Hoffos, Windermere, CB. 30/08/1997 * Programme centralisé

India Sherrett, Cranbrook, CB 29/05/1996 * Programme centralisé

Alexa Velcic, Calgary, AB 12/03/1997 * Programme centralisé