L’équipe du Québec fait son entrée en Coupe Nor-Am.

L’équipe du Québec fait son entrée en Coupe Nor-Am.


Panorama (CB), le dimanche 11 décembre 2016 – Après quatre journées d’épreuves de vitesse à Lake Louise, la coupe Nor-Am 2017 a pris la direction de Panorama pour toute la semaine, avec au programme de la vitesse et de la technique.

Préférant accumuler des journées d’entrainement la semaine passée, l’équipe du Québec a lancé sa saison de coupe Nor-Am aujourd’hui avec un Super-G.

Au départ : Roussin, OBrien, Thomas et Tremblay chez les filles. Du côté des hommes : Quenneville, Bruneau-Bouchard et Fortin. Les autres membres de la sélection provinciale étant revenus au Québec en vue de l’ouverture de la Super Série cette fin de semaine à Val-St-Côme. Pour Thomas et Tremblay il s’agissait même d’une première expérience dans cette coupe nord-américaine.

La victoire chez les dames est revenue à l’américaine Maureen Lebel, qui remporte à seulement 18 ans, et pour sa première participation, une épreuve de Coupe Nor-Am. L’athlète de Mammoth Mountain a coupé la ligne après 1:23.25.

Notons que la journée a été marquée par un fait de courses peu commun entraînant, après que dix féminines se soient élancées, d’arrêter la course pour la rendre plus sécuritaire. Quelques portes ont été décalées pour ralentir l’approche d’un saut, puis une fois fait, les athlètes ont ré inspectées pour finalement s’élancer presque 3h plus tard que l’horaire prévu.

Mikaela OBrien a été la meilleure Québécoise en signant le 33e chrono avec 7.76 secondes de retard sur la gagnante du jour. « Disons que le but de cette journée était de bâtir de la confiance pour les prochains jours » nous dit la skieuse du club de Tremblant. « Nous avons pratiqué le Super-G au Chili en septembre, mais juste quelques journées alors il fallait prendre ses marques et demain nous pourrons attaquer à fond » ajoute OBrien.

Mikaela OBrien

Sa coéquipière Heidi Roussin l’a suit de très près avec une 34e place en 1:32.33. Thomas et Tremblay n’ont pas terminé l’épreuve.

Chez les hommes, Joan Verdu, le skieur de la Principauté d’Andorre, s’est imposé en 1:20.53.

Le meilleur québécois est William St-Germain, ex-membre de l’équipe du Québec et de l’équipe nationale de développement qui est depuis 3 saisons représentant de l’Université du Vermont. Le skieur du Mont-Ste-Anne, dont la sœur Laurence, prenait part au slalom de coupe du monde à Sestriere, a terminé 17e avec un chrono de 1:22.07.

Le plus rapide de l’équipe du Québec a été Raphael Quenneville qui a pris la 29e place en 1:22.84.

Le skieur du Mont-Ste-Marie a, outre le résultat, apprécié sa journée : « J’ai eu vraiment un bon feeling aujourd’hui, ça faisait longtemps que j’attendais de retrouver ces sensations de glisse, c’est très positif pour les prochains jours » dit Quenneville.

Raphael Quenneville

Classement des autres Québécois en course :

37e Simon Fournier (Équipe de développement/Mont-Tremblant) : 1:23.53
43e William Bruneau-Bouchard (Équipe du Québec/Le Massif) : 1:23.94
62e Alexandre Fortin (Équipe du Québec/Le Relais) : 1:26.53


Place à un combiné alpin demain pour les dames et à nouveau un Super-G pour les hommes. À noter la nouvelle règle FIS pour cette saison qui sera appliquée demain pour le combiné alpin : il faut terminer le slalom pour que le Super-G compte comme course FIS à part entière.

RÉSULTATS COMPLETS / Super-G Femmes - Super-G Hommes

Calendrier Coupe Nor-Am

12/12/2016 Super G - hommes et femmes / Alpin Combiné - femmes
12/13/2016 Super G - hommes et femmes / Alpin Combiné - hommes
12/14/2016 Slalom Géant - hommes / Slalom - femmes
12/15/2016 Slalom Géant - hommes
12/16/2016 Slalom - femmes
12/17/2016 Slalom Géant - femmes / Slalom - hommes
12/18/2016 Slalom Géant - femmes / Slalom – hommes

À PROPOS DE SKI QUÉBEC ALPIN/
Ski Québec alpin (SQA) est un organisme de sport provincial qui supervise l’organisation du ski alpin compétitif dans le territoire québécois et encourage et développe la participation. Son mandat consiste à promouvoir la pratique du ski alpin, à recruter et à développer des athlètes, à organiser des compétitions, de même qu’à recruter, former et maintenir en poste des entraîneurs, des officiels et des administrateurs. SQA doit également amener des athlètes à participer à des compétitions provinciales et nationales. Il soutient l’accueil et l’organisation d’événements et la participation d’équipes provinciales à ces événements.

INFORMATIONS/
Anthony Lamour
Responsable des communications et du service aux partenaires
Ski Québec alpin
4545 Pierre De-Coubertin
Montréal (QC) H1V 0B2
T 514.252.3090
C 514.966.2573
alamour@skiquebec.qc.ca

www.skiquebec.qc.ca